Pourquoi boire une eau la moins minéralisée

et la plus pure possible?

 

Toutes les études montrent que la vie est née d'eau. Une graine ne peut se développer sans eau, sans son spectre énergétique.

 

Ø  Pour purifier l'eau, il ne suffit pas seulement de la filtrer.

Lors du cycle naturel : évaporation, pluie, ruissellement,infiltration, filtration, la pollution est double, non seulement l'eau est soumise à la pollution physique (pesticides, engrais, chimie...) mais aussi à un brouillard de signaux cellulaires (TV, WIFI, tél, radios...ondes).

Tenter de le visualiser ces signaux dans votre espace proche est quasiment  impossible. Pourtant une application, "Architecture of radio",  permet de voir les ondes qui vous entoure et d'entendre leur puissance comme un compteur Geiger le ferait pour la radioactivité

(Data Scanner v 0.2 from R Vijgen on Vimeo).

 

 

La MEMOIRE DE L’EAU  n'est pas une invention mais une pure réalité:

Dans ses expériences, Luc Montagnier a démontré que l'eau pouvait mémoriser une signature électromagnétique. D'autres chercheurs comme Jacques Benveniste et  Massimo Citro l'ont aussi démontré. 

L'eau est réellement capable de s'imprègner de son environnement et de transférer des informations ou de rayonnements, qu'une simple filtration ne peut éliminer physiquement !

Tenter de visualiser sa mémoire par des clichés de cristaux d'eau nous semble être une technique de plus en plus contoversée.  Pour preuve Masaru Emoto lui même ainsi qu'il l'explique dans ses livres dit bien “avoir dû recommencer cinquante fois l'expérience avant d'obtenir un cristal valant la peine d'être photographié !!!!!..”.

L'extrême sensibilité de l'eau a mémoriser des vibrations sonores ne devrait pas nécessité un choix entre plusieurs clichés pour ne retenir que le plus beau cliché. La méthode, si elle était fiable à 100 % ne devrait elle pas fournir du premier coup une structure de cristal d'eau identique pour chaque vibration?

A cette méthode au protocole farfelu, nous préférons utiliser des techniques et analyses scientifiquement attestées.

L'apport d'une "énergie" (chaleur, rayonnement, magnétique, chimique, naturelle...) qu'elle qu'en soit l'origine n'agit pas ponctuellement sur une partie de l'organisme, mais se diffuse à une vitesse vertigineuse à travers tout l'organisme.

 

Inutile de réfléchir longuement pour répondre aux questions de la minéralité et de la pureté de l'eau. Les réponses sont toutes simples et vite trouvées:

Si nous voulons éviter d'amoindrir nos fonctions naturelles de filtration, éviter de perdre nos capacités de régulation il faut faciliter l'élimination des déchêts de toxines et non la freiner ! 

Une eau fortement minéralisée, chargée d'une grande quantité d'ions dissous est très sensible à la pollution, elle sera oxydante et ne fera que freiner cette capacité naturelle de régulation qu'a notre organisme et augmentera le colmatage jusqu'à ce que notre système d'élimination ne fonctionne plus. 

Nous pouvons affirmer que cette incapacité de régulation qui provoque des processsus dégénératifs graves ont pour origine la perturbation d'un mécanisme quantique vital.

D'où l'intérêt de boire une eau la moins minéralisée et la plus pure possible! 

 

Ø  Comment purifier l'eau au sens physique et effacer sa mémoire?

La filtration par osmose inverse de bonne qualité qui à l'image des aquaporines, ne laissera passer que les molécules d'eau et excluera le passage d'autres molécules.

Ensuite, il faudra lui redonner ses facteurs de vitalité qui stimulent si harmonieusement l'activité cellulaire, la dynamiser le plus naturellement possible.

Cette recommandation a été confirmée par de nombreux scientifiques dont Madame le Docteur Kousmine qui affirme "on obtient avec l'osmose inverse, à partir de l'eau du robinet chargée en nitrates et autres polluants modernes, une eau aussi pure que si elle sortait d'une source naturelle"

 

Le transfert de l'énergie naturelle de l'eau :

le double vortex Osmodyn.

Double vortex Osmodyn vortex osmodyn

Lorsqu’on parle de mouvement de l’eau, de vortex ou d’énergie de l’eau, plusieurs personnalités émergent:

 

 

    Viktor SCHAUBERGER (18851958)  surnommé le «  sorcier » de l’eau disait dans les années 1900 «  notre politique de traitement de l’eau doit prendre en conscience d’une manière urgente que la dépollution matérielle n’est qu’une partie du problème ». Il faisait certainement référence à la mémoire de l’eau avec les travaux du Docteur HANEMANN (1755-1843) père de l’homéopathie.

    si cette fameuse mémoire de l’eau  a été mise en évidence par Théodore SCHWENK /1910-1986) par la méthode dite de la goutte sensible nous resterons très prudent sur la technique de plus en plus controversée de cristallisation de Masaro EMOTO (1943) qui ferait un lien entre la forme d'un cristal et l'état physico chimique d'une eau liquide ayant été sounmise à des pensées diverses et dont le protocole expérimental reste selon le Pr MARC HENRY trés léger....voir chap 1 L'EAU ET LA PHYSIQUE QUANTIQUE .

 

    Jacques BENVENISTE a longuement travaillé sur la mémoire de l’eau, et a montré quelle était capable de stocker entre ses molécules  (dans les clusters) des informations,  de véritables empreintes  vibratoires  et énergétiques des organismes avec lesquels elle avait été mise en contact.

    MASSIMO CITRO médecin et chercheur à Turin, a mis cette science de l'invisible au service de la médecine et a mis au point une méthode appelée Transfert Pharmacologique par Fréquences (TFF) permettant à un patient de recevoir l'action pharmacologique d'un médicament ou d'une plante sans que celui-ci soit administré. Juste en informant l'eau du signal spécifique et informatif émis par le remède.

 

    Jeanne ROUSSEAU (1915-2012) Docteur en Pharmacie et collaboratrice de Louis Claude VINCENT développeur de la Bioélectronique (découverte par Charles LAVILLE en 1925, précurseur de la biologie électronique) avait démontré dans ses expériences que l’eau ne s’écoule jamais de façon uniforme mais en tourbillons de forces contraires.

 

Le double vortex / Energie-Matière

La dirigeante de la société Nuridyn Fabienne BARRIER a observé la nature et poussé un peu plus loin les travaux de Jeanne Rousseau qui consistaient à observer et comprendre l’action des différents tourbillons produits par un jet d’eau dans une masse d’eau inerte.

Avec notre double vortex, il y avait par la formation de tourbillons inverses, transport d'information et régénération de l’eau inerte.”

Des études morphologiques sur les graines germées nous ont permis d’affirmer que l’eau inerte avait bien bénéficié d'un transfert d'informations microélectriques en sortie du double vortex Osmodyn.”

Le même test a été réalisé pour démontrer que l'eau "CANALISEE"(contrainte en ligne droite) ayant perdu sa capacité de se mouvoir,  pouvait retrouver ses propriétés "réception/ information" et donc se RESTAURER en passant par le double VORTEX Osmodyn . 

C'est bien dans la DUALITE de ce mouvement universel et par sa DYNAMIQUE ORIGINELLE  que l'eau peut S'AUTO RESTRUCTURER VIA SA PROPRE DYNAMIQUE.

Toutes les analyses morphologiques in vitro, ont permis de démontrer que la dynamique de l'eau est donc une clé fondamentale permettant d'activer le potentiel émetteur/récepteur de l'eau.

L'expertise du Professeur Marc Henry , enseignant chercheur et professeur à l'Université de Strasbourg où il enseigne la science  des matériaux, et la physique quantique, atteste la qualité et l'efficacité du double vortex Osmodyn.

  

Ø  Ces propriétés microélectriques de l’eau font appel à la nature bipolaire de l’eau (appelée liaison hydrogène)

 

Chaque molécule H2O forme un angle de 104.45° au niveau de l’atome d’Oxygène entre les 2 liaisons avec l’atome d’Hydrogène.

Cette polarité fait que les molécules s’attirent les unes vers les autres. 

Le côté + de l’une attire le côté - d’une autre. Ce lien électrique s’appelle la liaison hydrogène. C’est ce lien qui est responsable de la tension de l’eau et de son point d’ébullition.

 

Ce point de liaison (+) de l’hydrogène peu être modifié sous l’action de forces extérieures comme les vortex.

 

L’eau se déplace de façon cohérente par des ondes électromagnétiques  qu’elle crée par ses mouvements.

 

Le Professeur Marc HENRY, nous informe dans une des ses conférence sur l’eau que chaque molécule qui la compose a l’échelle du nanomètre à une longueur d’onde bien précise qui crée son enveloppe virtuelle. 

Une goutte d’eau est donc un ensemble de micro-domaines dans lesquels on a des ondes magnétiques qui sont piégées et qui créent un ensemble cohérent de liaison.

Chaque apport d’onde crée une action une excitation entre tous ces micro-domaines qui enregistrent donc cette onde.

 

De même, si il y a mouvement de l’eau il y a émission de charge et donc excitation entres ces micro-domaines. Chaque ion (bicarbonate, fer, magnésium,…) ayant sa propre valeur électrique va être excité et créer un champ magnétique propre. Chaque ion de la même valeur va se trouver aligné sur le même champ sans jamais passer sur un champ voisin.

 

C’est WEYHER qui suite à une expérience sur les mouvements tourbillonnaires a montré en 1889 que chaque particule suit un mouvement spiralé qui lui est propre, autour d’un axe du tourbillon, sans jamais occuper la trajectoire d’une autre particule.

 

Si on diminue la pression d’entrée, la vitesse de déplacement des ions est diminuée mais n’est pas nulle. Le vortex cesse et le flux devient laminaire mais, chaque ion est encore en mouvement et génère un champ qui va agir  sur son voisin et va supplanter la force de Coulomb supposée les rapprocher. 

Si il y a stagnation de l’eau la force de Coulomb recolle les ions + et - . Ils se retrouvent en contact avec les parois du tube qui transporte l’eau, d’où neutralisation des charges.

 

On est endroit de se poser 2 questions:

 

·       Peut-on agir sur la mémoire de l’eau ?

·       Peut-on supprimer les empreintes énergétiques des organismes avec lesquels l’eau a été en contact juste en modifiant sa tension avec le vortex?

 

Alors, certains pensent qu’il est préférable que l’eau tourne dans uns sens plutôt que dans un autre, mais pour nous dans la nature les deux sens de rotation se créent naturellement. 

Un tourbillon droit qui forme un mouvement de pôle négatif (caractérisé par un maximum de pH) et un tourbillon rétrograde formant un pôle positif (caractérisé par un minimum de pH)

 

Un seul vortex a pour effet de mettre en rotation par la force de CORIOLIS différentes particules autour de l’oeil du vortex. La Force de LORENTZ, va pousser les ions (+) vers l’extérieur du vortex et concentrer les ions (-) vers son centre. 

Dans notre structure Osmodyn nous avons 2 vortex de mouvements giratoires

opposés. Chacun tendant à maintenir le sens rotation de l’autre. Le frottement ou friction sur le milieu ambiant se trouve ainsi diminué, de la sorte que la persistance du phénomène est assurée. En sortie du double vortex Osmodyn, comme on peut le voir  sur la photo ci-dessus, les 2 tourbillons inversés ne forment pas un flux unique mais bien 2 flux parfaitement séparés au centre d’une masse liquide.

 

Avec une expérience  de Benjamin FRANKLIN, on a pu mettre en évidence que l’on peut modifier la tension de l’eau et montrer qu’on a rendu la tension de surface de l’eau plus faible

Si la tension de l’eau est modifiée, elle est plus basse et n’est plus suffisante pour maintenir la goutte d’huile en surface. Le vortex a modifié les ponts de liaisons de l’hydrogène responsablent de la tension superficielle de la molécule d’eau. Elle a permis à l’eau d’accrocher les molécules hydrophobes de l’huile, et a « les mouiller ».

L’eau dont la tension de surface est faible est plus facilement pénétrable 

Si on peut réduire la taille des clusters on peut modifier les informations contenues dans ces clusters: la mémoire de l’eau .

 

Plus l’intensité du mouvement de l’eau augmente, plus l'aptitude de stockage est importante.

 

Ø  Y a t-il une technique permettant de quantifier la mémoire de l’eau?

 

Selon le Pr. Marc Henry, chaque molécule qui compose une goutte d’eau a une longueur d’onde bien précise à l’échelle du nanomètre qui crée son enveloppe virtuelle. 

Chaque goutte d’eau est donc un ensemble de micro-domaines dans lesquels on a des ondes qui sont piégées et qui crée un ensemble de cohérences de liaisons.

 

Si l’on considère une goutte d’eau de 18 grammes d’H 2O il y aura 10 puissance 16 (DC) Domaines de Cohérences dans sa structure

sachant que  dans  1DC on peut coder 1BIT

1 OCTET = 8 bit

dans 18 g d’eau on a donc 1 PO (peta octet) donc une mémoire impressionnante! juste pour une petite goutte d’eau. Imaginez la puissance de mémoire d’un lac ou d’un océan!

 

 

Ø